La FECAFOOT (Fédération Camerounaise de Football) et la LFPC ( Ligue de Football Professionnelle du Cameroun) nous offrent un autre round dans le combat qui les oppose.

Pour rappel, la LFPC avait saisi le TAS dans l’optique de contester sa suspension prononcée par la FECAFOOT le 22 août 2019, et d’annuler les championnats professionnels saison 2019-2020 organisés par le Comité Technique Transitoire (CTT) de la FECAFOOT.

L’instance dirigée par Seidou Mbombo Njoya a récemment convoqué les employés de la LFPC du Général Semengue via une correspondance de son secrétaire général.

La LFPC via le communiqué de presse ci-dessous, répond du tic au tac en précisant qu’elle reste dans l’attente du verdict du TAS (Tribunal Arbitral du Sport) et que ses employés n’ont en aucun cas l’obligation de répondre à l’appel de la FECAFOOT.

Le Général Semengue, président de la LFPC qui avait été débouté par la FECAFOOT, par ce communiqué réaffirme une fois de plus sa volonté d’épuiser toutes les voies de recours pour que sa ligue soit réhabilitée. Qui aura raison de qui entre la FECAFOOT et la LFPC? Affaire à suivre…

108

By GL237

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *