Cela fait déjà un an que la guerre dure entre les deux instances du football Camerounais. Le Tribunal Arbitral du Sport, à travers sa sentence vient probablement imposer une cohabitation saine.

LA DECISION DU TRIBUNAL ARBITRAL DU SPORT S’IMPOSE…

Il y a un peu plus d’un an, Mbombo Njoya le Président de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) suspendait alors la Ligue de Football Professionnel du Cameroun (LFPC) au motifs de quelques dysfonctionnements et tensions qui d’après lui tiraient le football local vers le bas. S’en est suivie la mise sur pied d’un comité technique provisoire pour continuer la mission de la LFPC. Le Général Semengue Président de la LFPC à l’époque avait tenu à défendre son mandat jusqu’au TAS. Dans son verdict du 14 septembre 2020, le TAS a déclaré la suspension de la LFPC illégale. En outre, il rétablit pleinement la LPFC dans ses droits, notamment l’organisation des championnats de football au Cameroun. Une décision qui à la veille du début de saison demande beaucoup de tact dans l’exécution.

UN CONSENSUS TROUVE POUR LE BIEN DU FOOTBALL CAMEROUNAIS

Du 24 au 25 septembre 2020, s’est tenue une session ordinaire du Comité exécutif de la FECAFOOT avec entre autres membres le Général Pierre Semengue. A en croire le procès-verbal de cette session ordinaire, on peut y lire d’une part la bonne foi de la FECAFOOT quant à l’acceptation de la décision du TAS et d’autre part les efforts consensuels de la LFPC pour l’exécution de cette décision.

Au cours de cette réunion, une série de recommandations ont été adoptées à l’unanimité des membres présents parmi lesquels le Général Pierre Semengue en personne. Au rang de ces recommandations nous avons:

  • Une dispense d’âge exceptionnelle afin que le Général Pierre Semengue occupe son poste de Président de la LFPC jusqu’à la fin de son mandat le 30 juin 2021;
  • La nomination d’un Secrétaire Général de la LFPC par le Président de la FECAFOOT;
  • La convocation dans les 30 jours d’une assemblée générale élective en vue du remplacement pour la durée du mandat restant, des membres du Conseil d’Administration de la LFPC ayant perdu la qualité

Toutes ces recommandations ont trouvé écho et ont été validées lors de l’Assemblée Générale de la FECAFOOT qui s’est tenue le 25 septembre 2020 à l’hôtel Mont Febe.

Extrait du procès-verbal de l’Assemblée Générale de la FECAFOOT du 25 Septembre 2020

Il ne manque vraisemblablement plus que la mise en pratique de cet acte de paix pour le développement paisible et durable du football Camerounais.

463

By RK14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *