Après pratiquement une année sabbatique. Les lions indomptables retrouvent les terrains en ce mois d’octobre pour une double confrontation amicale respectivement contre le Japon et l’Algérie. Le sélectionneur national a convoqué 24 joueurs pour ces rencontres. L’analyse de cette liste, nous emmène a faire quelques remarques à la fois positives et négatives.

Liste des 24 joueurs sélectionnés pour le stage des lions indomptables aux Pays-Bas du 05 au 13 octobre 2020

LES POINTS POSITIFS

  1. L’audace
    Nous remarquons tout de suite l’absence de nombreux cadres. Si la situation liée au Covid a facilité les choix avec l’obligation de ne pas convoquer les joueurs évoluant hors de l’Europe tels que Bassogog et Djoum. La liste finale livre quelques surprises. On note entre autres l’absence du capitaine des lions indomptables Eric Maxime Choupo Moting. Lui qui n’a toujours pas retrouvé de club depuis son départ de Paris. On peut également noter l’absence de Vincent Aboubakar qui n’a toujours pas retrouvé la forme qu’on lui connaît depuis sa grave blessure. La mise à l’écart de ces 2 cadres est osée mais justifiable par leur manque de compétitivité au moment de cette trêve. Une autre absence qui marque est celle de Nicolas Nkoulou alors qu’il était en pourparlers avancés pour un retour en sélection.
  2. Le rajeunissement
    Cette liste compte plusieurs nouveaux. Nous nous attardons principalement sur la présence de 3 jeunes qui ont marqué la dernière CAN U23 en Égypte. En effet Samuel Oum Gwet, Yan Eteki et Franck Evina rejoignent la tanière pour la première fois. On remarque que ce sont ces 3 éléments qui ont été les plus en vue lors de la compétition continentale. Ceci montre un suivi dans l’évolution de nos pépites et un souhait de l’équipe dirigeante de passer la main aux plus jeunes.

LES POINTS NÉGATIFS

  1. Les critères de sélection
    Tant nous sommes heureux de l’audace du sélectionneur, on se pose également des questions sur les critères selon lesquels il fait appel aux jeunes joueurs. La présence de joueurs évoluant dans des championnats de troisième voir quatrième zone au détriment de jeunes camerounais évoluant dans les 5 grands championnats et qui ne demandent qu’à avoir leur chance au sein de la sélection pose vraiment problème. Comment justifier que Dawa qui vient de signer dans le championnat Letton puisse être préféré à des joueurs comme Castelleto qui évolue à Nantes dans le championnat Français? Pourquoi préférer des joueurs qui ne jouent pratiquement pas depuis le début de saison à des joueurs qui ont de bonnes performances dans leurs clubs? Tout ceci porte réellement à confusion.
  2. Des noms qui apparaissent subitement
    Le sélectionneur ayant au préalable publié une liste de 32 joueurs, il était tout à fait logique que les 24 sortent de la liste initiale. Grande fut notre surprise lorsque la liste finale a eu 2 nouveaux noms. Des joueurs qui d’ailleurs depuis le début de saison n’ont quasiment pas encore foulé les pelouses dans leurs clubs respectifs. De quel stratagème extra sportif ont usé Olinga Fabrice et Serge Leuko puisqu’il s’agit d’eux, pour intégrer la
    liste finale des lions ? Nous n’aurons certainement jamais de réponse
1112

By RK14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *