Le sélectionneur des Lions A’ du Cameroun était en conférence de presse après le match contre le Burkina Faso et a pris la peine de répondre aux préoccupations de tous les journalistes. D’emblée la presse s’interrogeait sur l’absence de Jacques Zoua.

Ndtoungou Mpile : « Si Jacques Zoua n’a pas joué aujourd’hui c’est parcequ’il n’est pas au top de sa forme, il a encore un bandage au niveau de la cuisse, il est suivi par les médecins et au regard de l’intensité du match je n’ai pas voulu l’exposer. Il n’y a pas de problème Zoua au sein de l’effectif. »

Quant à la question sur le jeu des Lions A’, le sélectionneur a été clair : « L’objectif pour moi était de me qualifier. Vous parlez de jeu flamboyant mais je pense que entre se qualifier et jouer un très bon jeu sans se qualifier, je prendrai la qualification donc actuellement on va juste se préparer pour le prochain adversaire, on a 5 jours pour le faire. […] On aurait voulu être premier mais ce n’est pas le cas le plus important était de se qualifier et quelque soit l’adversaire au prochain tour, nous allons nous préparer en conséquence ».

Ndtoungou Mpile s’est également exprimé sur sa préparation avant le CHAN et invite à présent ceux qui n’ont pas cru dès le départ à croire en cette équipe : « C’est vrai notre préparation n’a pas été très bonne mais j’avais des problèmes d’effectif. Il y’avait 6 joueurs de coton qui n’ont pratiquement pas joué les matchs de préparation ce qui nous a handicapé pendant ces matchs mais dès le début de la compétition, l’équipe a changé et la maturité de ces joueurs a permis qu’on ait une base de jeu appréciable […] Cependant à ceux là qui n’ont pas cru, je les invite à croire en cette équipe, à venir nous supporter. »

Le sélectionneur des Lions A’ a également tenu à féliciter le coach Burkinabé pour la qualité du jeu proposé et il a tenu à saluer leur performance dans ce groupe A.

Naturellement l’épineux problème des joueurs offensifs qui n’arrivent pas être efficace a resurgi et le coach se veut rassurant : « En ce qui concerne le jeu offensif, on va continuer à travailler spécifiquement avec les attaquants afin de tirer le maximum d’eux. Nous allons insister sur cet aspect parceque c’est là où il y’a véritablement des soucis ».

Le Cameroun ira à Douala précisément à Japoma pour son 1/4 de finale. Ndtoungou Mpile a tenu d’abord à relever les particularités du public de Yaoundé avant de parler du public de Douala : « Le public de Yaoundé a souvent été très difficile, les joueurs qui n’ont pas de maturité n’arrivent pas souvent à se libérer parceque si vous ne jouez pas bien, le public peut se mettre contre vous et il faut avoir les nerfs solides pour surpasser ça mais aujourd’hui le public a été exceptionnel, j’ai senti qu’il était avec nous et ça s’est bien passé. Quant au public de Douala, nous allons essayer de leur présenter quelque chose de meilleur pour que nous soyons adoptés. »

Les matchs se suivent et ne se ressemblent pas, espérons que la suite de la compétition sera à l’avantage des Camerounais et que ces derniers réussiront à franchir le palier des 1/4 de finale dans ce CHAN.

209

By GL237

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *