Après une longue campagne de qualification sur le plan continental, soldée par un échec au 5e tour des éliminatoires face à la Zambie, les Lionnes Indomptables ont tout de même eu une ultime chance d’accéder aux Jeux Olympiques de Tokyo, en passant par les barrages. La sélection dirigée par Alain Djeumfa était donc opposée à la Roja Féminine du Chili dans un duel en aller et retour les 10 et 13 avril à Antalya en Turquie pour des raisons sanitaires liées au CoronaVirus. 

Les Lionnes Indomptables lors du match aller, ont eu du mal à poser leur jeu, et se sont inclinées sur le score de 2-1 face à une formation Chilienne ultra réaliste, avec 2 buts sur coup de pied arrêté. Il a fallu une action personnelle d’Ajara Njoya presque en fin de match pour réduire le score et espérer encore une qualification.

Le match retour était un tout autre match, on a vu des Lionnes plus posées dans leur jeu, mais qui se précipitaient devant le but certainement à cause de l’enjeu et du mauvais résultat enregistré au match aller dans un contexte de domicile, puisqu’on considérait que le Cameroun recevait même si on était en terrain neutre. Il fallait donc au moins deux buts aux Lionnes pour espérer se qualifier. Malheureusement les Lionnes ont failli à leur mission, et ont même terminé la partie à 10 suite à l’exclusion d’Omboudou après un deuxième carton jaune. Sur le coup le Coach Djeumfa aurait pû ou dû la sortir elle qui était déjà sous la menace et qui continuait à faire preuve d’un excès d’engagement. On aura vu une Estelle Johnson très en jambes, en vrai patronne de la défense, elle a su tenir la baraque. Ajara Njoya quant à elle, ne s’est pas montré décisive malgré toutes les occasions qu’elle a pu se créer. Elle avait sans doute trop à coeur de prendre le jeu à son compte. La capitaine Aboudi Onguene n’était vraisemblablement pas celle qu’on a connu en 2015 et 2016, elle a manqué d’efficacité dans tout ce qu’elle entreprenait et a eu très peu d’impact dans le jeu. Au final un triste 0-0 à l’issue de ce match retour, qui condamne le Cameroun à l’élimination. Les Lionnes Indomptables n’iront pas aux Jeux Olympiques. Il faut tout de même noter une belle représentativité de joueuses du championnat local féminin à l’instar de Michaely Bihina dans les buts, Colette Ndzana, Bengono Catherine, Meyong Charlène pour ne citer que celles là qui constitueront certainement la relève de cette équipe nationale. C’est donc une grosse déception pour notre sélection nationale féminine qui après l’annulation de la CAN l’an dernier ne pourra pas disputer une compétition majeure. La faute au sélectionneur Alain Djeumfa peut être ? Affaire à suivre…

 

 

 

1865

By GL237

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *