La suspension d’André Onana le 05 février dernier pour une durée d’un an par l’UEFA pour infraction aux règles anti-dopage redistribue les cartes au niveau de la hiérarchie des gardiens de but au sein de la tanière des lions indomptables.

Les principaux prétendants au poste de titulaire sont vraisemblablement Fabrice Ondoa et Simon Omossola. Même si Fabrice Ondoa fait office de favori avec son expérience, le champion d’Afrique 2017 n’a pas disputé la moindre minute en championnat depuis son arrivée avec le club croate NK Istra 1961 lanterne rouge de Prva HNL.

Fabrice Ondoa à l’entraînement avec NK Istra 1961, en Croatie. 

À l’inverse, Simon Omossola enchaîne les belles performances. Considéré au Congo comme le digne successeur de Nelson Lukong (ancien gardien Camerounais qui a écrit les belles pages de Vita Club), Omossola reste sur 5 clean sheets consécutifs en championnat et guide son équipe vers le titre national devant le TP Mazembe et Maniema Union. Malgré son élimination en ligue des champions Africaine, il demeure le gardien ayant réalisé le plus grand nombre d’arrêts lors de la phase de groupe (21) loin devant l’expérimenté Denis Onyango (13).

Simon Omossola à l’entraînement avec AS Vita Club, en RD Congo.

Simon Omossola est dans une forme exceptionnelle qui pourrait devenir un véritable casse tête pour le sélectionneur national Antonio Conceiçao à l’approche du début des éliminatoires pour la Coupe du monde Qatar 2022.

2268

By RK14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *