Didier Lamkel Ze débute la nouvelle saison avec Royal Antwerp comme les deux précédentes, sur une prise de tête. 

Lors de la saison dernière, ses frasques l’avaient poussé à évoluer avec la réserve pendant la première moitié de saison. Ce n’est qu’à la mi-saison qu’il a réintégré l’équipe A. Une réintégration aboutie car en 21 matchs, il a inscrit 8 buts et 4 passes décisives qui ont permis à Antwerp de se qualifier pour l’Europa League. Alors qu’il semblait avoir regagné l’estime du club, il y a quelques semaines, l’attaquant de 24 ans a clairement exprimé ses envies d’ailleurs.

 

Cette fois, Didier Lamkel Ze n’a pas passé les tests physiques de pré-saison avec son club. Pendant que certaines sources parlent d’un refus catégorique, d’autres parlent d’une mésaventure avec son nouveau coach. Peint par la presse Belge comme l’enfant terrible, le natif de Bertoua a encore fait parler de lui. Il y a quelques jours, les tests physiques marquaient la rentrée dans les locaux de Royal Antwerp. C’était également l’occasion pour le nouveau coach Brian Priske de faire connaissance avec son effectif. Une prise de contact qui a tout de suite viré à l’expulsion de l’attaquant Camerounais arrivé en retard. Agacé, le coach l’a renvoyé chez lui et l’aurait mis à l’écart du groupe jusqu’à nouvel ordre.

Didier Lamkel Ze
Didier Lamkel Ze à la sortie des locaux de Royal Antwerp.

Tout porte à croire que cette décision ne fera pas plus de mal à Didier Lamkel Ze puisqu’il aimerait retrouver un club plus huppé cet été.

Probablement une manière pour l’attaquant Camerounais de faire bouger les lignes pour acter son départ. Dans tous les cas, cette attitude désinvolte coïncide d’ailleurs avec certaines publications récurrentes sur sa page Instagram. Sur ces publications, nous lisons régulièrement que c’est le bon moment pour lui de quitter Royal Antwerp. En attendant une offre concluante, Didier Lamkel Ze devra probablement rester à l’écart. Pour rappel, il reste sous contrat avec le club Anvers jusqu’en 2023.

 

1251

By RK14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *