Dans le cadre du match aller des éliminatoires de la Champions League africaine féminine (zone UNIFFAC), le FC Malabo King de la Guinée Equatoriale est venu s’imposer 3-0 à Yaoundé face aux Louves Minproff (Cameroun) ce dimanche. Une défaite qui complique la mission des louves avant le match retour dans deux semaine à Malabo.

 

C’est dans une cuvette de Mfandena, malheureusement sans public que les Louves ont reçu le Malabo King pour le compte du match aller du 1er tour des éliminatoires de la nouvelle Champions League Africaine. Les guinéennes réalisent une bonne entame de match avec une grosse frayeur dans le camp des Louves dès la 2’. Bella Rose se crée une occasion mal négociée par Simporé, qui a croisé la jambe de la capitaine Josiane Nsim. Flora Kameni va répondre à cette sonnette d’alarme avec une frappe à la 4e. Cette réponse n’aura pas suffi pour estomper l’agressivité des joueuses de Malabo King. Asphyxiée, l’équipe de Louves Minproff craque logiquement sur une erreur défensive à la 11’. Bella Rose n’avait qu’à pousser dans les buts vides un ballon qui lui a été magnifiquement donné à ras du sol (1-0 ; 11’).

 

Par la suite Louves a essayé de construire le jeu avec quelques combinaisons offensives pas soutenues par la deuxième ligne. A la 20’ Mback Batoum lancé dans le dos de la défense des Kings, a failli trouver l’égalisation avec une grosse frappe qui a terminé sa course sur le montant. Louves a continué de donner le ton mais se montrait incapable de dynamiter le bloc défensif de leur vis-à-vis. Dans la foulée, les équato-guinéennes, encore grâce à Bella rose, ont trouvé le chemin des buts. Sur un coup-franc mal apprécié par Ange Bawou, la camerounaise a gardé son sang-froid pour marquer le 2e but de son équipe juste avant la mi-temps (2-0 ; 42’).

 

Au retour des vestiaires ; Louves repartait avec les mêmes intentions mais la ligne d’attaque manquait toujours de réalisme face à un bloc défensif bien solide. En face par contre Malabo King était tranchant et procédait par contre-attaque. Une tactique qui a poussé Ange Bawou à se coucher pour sauver son équipe du naufrage. Sur un coup-franc concédé aux abords de la surface, les louves ont failli encaisser un troisième but ; seulement la frappe de la Queens du King Malabo s’est écrasée sur le montant de Ange Bawou. Flora Kameni, seul face au but a manqué l’occasion de réduire le score en réceptionnant mal le centre de Back Batoum à la 62’.

Coach Oudou a finalement lancé Nkou dans les 5 dernières minutes pour apporter du sang neuf et elle a répondu présente en se procurant les meilleures occasions du match. D’ailleurs elle a l’auteure de deux des cinq frappes cadrées des louves.

A la 90+1e la Congolaise Grâce Balongo Mfwamba va punir les Louves avec un troisième but. Elle reprend un ballon mal repoussé par Ange Bawou sur la grosse frappe Drepoha Stéphanie Gbougou (3-0, 3-0). Avec ce score, Louve grille un gros joker pour le match retour.

 

Le coach et la capitaine de Louves MINPROFF.
Le coach Kpoumie Oudou et la capitaine de Louves MINPROFF en conférence de presse.

 

Ce match, on pouvait le faire malgré le profil des adversaires. Nous avons dominé le match de bout en bout. C’est assez difficile. Pour nous ça reste une expérience et nous ne pouvons pas le regretter.

Kpoumie OUDOU, coach Louves Minproff

Le rendez-vous de tous les espoirs est donc donné le 15 aout prochain du côté de Malabo pour savoir qui de Louves ou de Malabo King ira au prochain tour de ces éliminatoires.

Junior SOSOS.

380

By RK14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *