Après avoir enregistré les signatures de Grégoire Nkama, Alphonse Tientcheu et Samuel Nlend, Futuro Kings de Mongomo pourrait recruter René Ndi (ex-Bamboutos FC de Mbouda) actuellement en essai.

Né en 2017 de la fusion entre Estrellas de Futuro de Mongomo et Malabo Kings BC, Futuro Kings s’est très vite imposé en Guinée Équatoriale comme un club de football majeur. L’équipe présidée par le passionné de football Juan Mane Ondo Nchama, a remporté dès sa première année d’existence la Liga Nacional et a récidivé la saison suivante. L’équipe équato-guinéenne prépare actuellement les éliminatoires de la coupe de la CAF et a décidé de se renforcer en attirant dans ses rangs, les stars du championnat camerounais.

Comment comprendre l’intérêt des footballeurs camerounais pour la Guinée Équatoriale et Futuro Kings ?

Le groupe Futuro Kings offre un cadre de travail attractif, professionnel et structuré. Il regroupe en son sein plusieurs sections: le football masculin, le football féminin, le handball, le basketball et le karaté. Cette organisation naît de la volonté du jeune président Juan Mane Ondo Nchama, diplômé en droit et en banque aux États-Unis, de dupliquer les modèles des grands clubs maghrébins en Afrique Centrale et de permettre à la jeunesse sportive de la sous-région de vivre de leur talent tout en restant sur le continent. Cette vision du Président qui souhaite faire de la Guinée Équatoriale un paradis du football en Afrique, irradie toutes les sections notamment la section féminine à travers Malabo Kings. Malabo Kings s’est largement imposée à Yaoundé en match aller du tour préliminaire de ligue des champions face à Louves Minproff (0-3) avec la performance remarquable de Rose Bella qui elle aussi, a été recrutée en provenance du Cameroun. Sur sa page officielle Facebook, le Président de Futuro Kings a d’ailleurs annoncé la construction de deux immeubles de 30 chambres destinés au logement des joueuses.

Maquette de l’immeuble destiné au logement des joueuses de Malabo Kings.
Maquette du deuxième immeuble destiné au logement des joueuses de Malabo Kings.

Au moment où le football camerounais traverse une crise liée entre autres à la faible structuration des clubs, le modèle de Futuro Kings pourrait servir d’exemple à de nombreux dirigeants afin de pouvoir bénéficier de la licence CAF et préserver leurs meilleurs joueurs.

2739

By FN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *