L’accord-cadre est un document juridique qui lie la Confédération Africaine de Football et le pays organisateur de la Coupe d’Afrique des Nations. Il fixe les obligations que doivent respecter les co-contractants. Sa signature est prévue ce vendredi 22 octobre 2021 entre le Secrétaire générale de la CAF et le Président de l’association membre.

Cependant, le débat sur la légalité et la légitimité du Président actuel de la FECAFOOT demeure. Cette semaine le Sénateur Albert Mbida Président du Comité Exécutif Provisoire de la FECAFOOT, a adressé une sommation à M. Seidou Mbombo Njoya de libérer sous 48h les locaux de la fédération située au quartier Tsinga. Le Sénateur Albert Mbida et son équipe y ont même déjà prévu une première séance de travail dans lesdits locaux ce vendredi 22 octobre 2021.

 

 

 

M. Seidou Mbombo Njoya ne semble toutefois pas être perturbé par cette ordonnance. Le Président par intérim de la FECAFOOT au même moment a participé à la mission d’inspection des sites qui abriteront la CAN Total Energies 2021 diligentée au plus haut sommet de l’Etat par le Président de la République du Cameroun.

La bataille juridique qui perdure au sein de la FECAFOOT jette un climat de tensions à la veille d’un moment historique pour le Cameroun qui recevra enfin de façon officielle, l’organisation de la CAN Total Energies 2021.

948

By FN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *