Le 15 décembre 2020, le KV Ostende a résilié le contrat de Fabrice Ondoa. Il était accusé d’avoir organisé un lockdown party en pleine période de confinement imposé par les autorités belges.

L’équipe juridique de l’international Camerounais de 25 ans, dirigée par Maître Josée Batinde, a depuis porté l’affaire devant la plus haute juridiction spécialisée en matière de football et selon camer.be, la FIFA vient de rétablir Ondoa dans ses droits. L’international camerounais avait été licencié abusivement par le KV Ostende. Le club Belge accusait l’international Camerounais d’avoir organisé un lockdown party en pleine période de confinement imposé par les autorités belges. Maître Josée Batinde qui défendait le gardien champion d’Afrique 2017 a fait remarquer aux juges du tribunal du football de la FIFA que Fabrice Ondoa a été victime d’un licenciement abusif.

Fabrice Ondoa avec KV Ostende (D1 Belgique).
Fabrice Ondoa avec KV Ostende (D1 Belgique).

A en croire la même source, Fabrice Ondoa percevra une indemnité égale au solde de son salaire qu’il aurait dû percevoir entre son licenciement en décembre 2020 et la fin de son contrat qui était prévue jusqu’en juin 20022. Cette somme est estimée à environ 400 mille euros.

Raphaël Manyaka

2050

By RK14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *