La dernière journée du groupe A de la CAN se joue ce lundi. Avec 6 points récupérés sur 6 possibles, le Cameroun est déjà qualifié pour les huitièmes de finale. Le pays hôte de cette CAN 2021 disputée en 2022 a d’abord battu le Burkina Faso (2-1), une équipe invaincue depuis 8 matchs, avant d’atomiser l’Ethiopie qui avait pourtant ouvert le score (4-1). Alors que les matchs de cette CAN sont souvent pauvres en buts, ceux des Lions Indomptables sont très ouverts. Sur une série de 6 victoires consécutives (dont l’une face à la Côte d’Ivoire) et qualifiés pour le dernier tour des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022, les Camerounais vont sans doute faire un peu tourner sur ce match.

Classement du groupe A, avant la rencontre Cameroun VS Cap-Vert.
Classement du groupe A, avant la rencontre Cameroun VS Cap-Vert.

CONCEICAO, UN TURNER OVER TOURNÉ VERS LA GAGNE

Terminer le premier tour sur un carton-plein sera certainement l’objectif de cette troisième journée pour les Lions Indomptables s’ils veulent continuer à surfer sur cette vague de confiance pour la suite de la compétition. En conférence de presse d’avant-match, le sélectionneur des Lions indomptables est revenu sur l’enjeu de la rencontre face au Cap Vert qui est, a-t-il réitéré, de terminer en tête du groupe.

Cela est important d’être premier. Au-delà de l’aspect motivation, il sera important pour nous de terminer premier dans ce groupe et de terminer par une victoire. Nous allons jouer avec une équipe qui fera des choses différentes par rapport aux précédentes… Notre philosophie est de chercher à gagner, bien jouer, susciter la confiance pour les phases futures. Nous ne pensons qu’au match de demain, nous savons que c’est un adversaire difficile qui veut obtenir sa qualification… Nous n’avons pas prévu de relâchement.

Interrogé sur ses intentions tactiques, Toni Conceição envisage de modifier un peu son équipe : « Certains joueurs pourraient se reposer, notamment ceux qui ont pris un avertissement. Mais je ne crois pas que la modification sera très profonde, compte-tenu de l’adversaire. La meilleure équipe sera alignée et il n’y aura pas de relâchement », insiste-t-il.

LE CAPVERT, UNE BÊTE NOIRE POUR LES LIONS ?

3e de cette poule, le Cap Vert n’est pas au mieux avant d’affronter le Cameroun. Cependant les capverdiens n’arrivent pas non plus en victimes désignées, bien au contraire. D’abord parce que d’un point de vue comptable, après une victoire (1-0 face à l’Éthiopie) et une défaite (0-1 face au Burkina Faso), les Requins bleus briguent clairement une place parmi les huitièmes-de-finalistes. Et aussi parce que le Cameroun n’est pas très à l’aise face au Cap-Vert ces derniers temps.

Lors des éliminatoires de la CAN 2022, auxquels le Cameroun a quand même participé malgré sa qualification d’office en tant qu’organisateur, les Capverdiens sont venus chercher le nul à Ahmadou-Ahidjo (0-0 en novembre 2019) avant de l’emporter chez eux (3-1 en mars 2021). Et les Camerounais n’ont pas oublié non plus que leur double confrontation avec le Cap-Vert leur avait été fatale lors des éliminatoires de la CAN 2013 (2-0, 1-2 en septembre et octobre 2012).

Humberto Bettencourt, l’adjoint au sélectionneur Bubista, n’oublie pas ces faits d’armes. « Il est important de se souvenir des rencontres passées », dit-il. Mais il ajoute : « Le match de lundi sera complétement différent. »

Le Cap-Vert compte respecter son plan de jeu habituel et espère « dépasser l’adversaire en détectant ses points les plus faibles […] Il y en a très peu, mais ils existent. Et nous ferons le nécessaire pour les exploiter », prévient Bettencourt. Un message que les Lions indomptables n’ont sans doute pas raté.

 

Raphaël Manyaka

1213

By RK14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *