Bourreaux des Cœlacanthes lors des éliminatoires de la CAN 2019, les Lions Indomptables du Cameroun retrouvent les Comores ce lundi, dans le cadre des huitièmes de finale de l’édition en cours.

 

Les Cœlacanthes n’ont pas oublié : c’est à cause des Lions Indomptables qu’ils ont manqué la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 2019. L’équipe comorienne avait été éliminée à la porte de la phase de groupes, après un nul (1-1) et une défaite (3-0) face au Cameroun. Eric Maxim Choupo-Moting, Christian Bassogog et Clinton Njie avaient scellé le destin des Vert et Blanc le 23 mars 2019. Près de trois ans plus tard, les hommes d’Amir Abdou retrouvent leurs bourreaux, sur leur pelouse du Complexe d’Olembé à Yaoundé. Cette fois, dans le cadre des huitièmes de finale de la 33e grand-messe du football continental.

Ces retrouvailles vont-elles être l’occasion d’une revanche Comorienne ? C’est le souhait de Jean-Daniel Padovani, l’entraîneur des gardiens chez les Cœlacanthes.

Nous allons jouer contre l’une des plus grandes nations de football du continent […] Nous allons jouer comme si c’était le match de notre vie. Nous avons déjà réalisé une immense prouesse (en battant le Ghana 3-2, Ndlr.). Nous entendons poursuivre sur cette lancée. Nous avons espoir que tout se passera bien pour nous.

Rêver d’une qualification historique en quarts de finale c’est bien. Mais il ne faudra pas compter sur le Cameroun pour rendre la tâche facile à El Fardou et ses coéquipiers.

 

LES LIONS INDOMPTABLES  DU CAMEROUN FAVORIS

L’équipe du Cameroun part en effet favori contre une équipe des Comores diminuée par le Covid-19. « Nous avons visionné les matchs des Comores », dixit Antonio Conceiçao. Le sélectionneur du Cameroun assure avoir le maximum d’informations sur son adversaire du jour :

On a vu comme cette équipe joue, on connaît ses points forts et ses faiblesses. Nous allons élaborer un jeu extrêmement offensif. Nous connaissons les difficultés qui nous attendent, mais nous savons que nous avons tout ce qu’il faut pour gagner. Nous allons affronter notre adversaire sereinement.

 

LA PAIRE NGADEU-CASTELLETTO EN PÔLE

Lors des matchs de groupes, l’entraîneur des Lions Indomptables a modulé son équipe en fonction de l’adversaire. Mais face aux Comoriens, Antonio Conceiçao va s’assurer une animation offensive capable de terrasser l’adversaire assez vite. Une équipe à l’image de celle qui a marché sur l’Ethiopie (4-1), dans un schéma en 4-4-2. Si André Onana n’a aucune inquiétude à se faire pour sa place dans la cage, en défense centrale, la paire Ngadeu – Castelletto est en pôle, avec Faï Collins et Nouhou Tolo sur les côtés. Un milieu à quatre avec Toko Ekambi et Moumi Ngamaleu en pistons, Martin Hongla en sentinelle devant la défense et Zambo Anguissa en chef d’orchestre. En attaque, la paire Vincent Aboubakar – Eric Maxim Choupo-Moting tiendrait la corde. « Nous devons avoir l’équipe la plus à même d’apporter le meilleur résultat sur le terrain », promet Conceiçao.

 

Raphaël Manyaka

1299

By RK14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *