Depuis la fin de la Coupe d’Afrique des Nations organisée par le Cameroun et remportée par le Sénégal, l’avenir du Portugais Antonio Conceiçao à la tête de la sélection des Lions Indomptables (3e de la CAN) est au centre de tous les débats.

Sur cette actualité, il se pose désormais un nouveau problème, celui de la personne habileté à décider de l’avenir du sélectionneur de l’équipe du Cameroun. En effet, dimanche dernier, sur la chaîne nationale CRTV, le Ministre des Sport et de l’Education Physique (MINSEP) Narcisse Mouelle Kombi a clairement fait comprendre que le technicien Portugais continuerait sereinement son aventure au moins jusqu’à la double confrontation cruciale contre l’Algérie. Une nouvelle qui continue d’ailleurs de diviser l’opinion.

Hier soir, c’est le légendaire attaquant des Lions Indomptables qui a contre-attaqué. Le Président de la FECAFOOT Samuel Eto’o présidait à Limbe les travaux d’une session ordinaire de son comité exécutif. L’un des points retenus et le plus sensationnel est le délai de 72 heures qui a été imparti à l’ancien “pichichi” pour prendre une décision sur l’avenir d’Antonio Conceiçao à la tête des Lions Indomptables séniors.

Même si le Président de la FECAFOOT venait à prendre une décision dans le sens de la déclaration du Ministre des Sports – ce qui serait judicieux pour un climat paisible -, il aura passé un message que tout le monde peut analyser à sa manière. En tout état de cause, la FECAFOOT ne semble pas liée par les propos du MINSEP et pourrait créer un désaveu sans précédent, si elle venait à emprunter le chemin contraire.

2453

By RK14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.