Depuis la fin de la CAN 2021 et le retour en club des joueurs, nos milieux de terrain particulièrement traversent une tourmante. Exception faites de Zambo Anguissa ou de Jean Onana. 

Un mois plus tard, fort est de constater que la majorité des milieux de terrain Camerounais qui a pris part à la CAN 2021 se retrouve en panne de temps de jeu en club. Changement de politique, perte de statut, faible rendement à l’entraînement, sanction implicite…? Nous n’en savons pas plus.

Yvan Neyou incompatible à la méthode Dupraz ?

Les malheurs du milieu de terrain Camerounais de St Étienne commencent bien avant la Coupe d’Afrique des Nations. Après le limogeage de Claude Puel, les verts se tournent vers Pascal Dupraz pour enclencher une opération maintien en ligue 1. Depuis ce changement d’entraîneur, Yvan Neyou alterne entre non convocation, banc de touche et mégots de matchs. Il a littéralement perdu le statut de titulaire indiscutable que lui avait conféré Claude Puel. Plus alertant encore, depuis son retour de la CAN 2021, 4 matchs sont passés et Neyou n’a jamais été convoqué. Une situation qui ne semble pas perturber son entraîneur puisque St Étienne engrange des points et a réussi à sortir de le zone de relégation.

Kunde Malong fantomatique à Olympiakos

Depuis son arrivée l’été dernier à Olympiakos, Kunde Malong n’a malheureusement jamais réussi à s’imposer dans l’entrejeu. Sa participation à la Coupe d’Afrique des Nations n’y apporte aucun changement remarquable. Depuis son retour en club peu après la médaille de bronze du Cameroun, le milieu de 26 ans n’a disputé que 45 minutes en club. C’était le 09 février dernier, lorsque Olympiakos s’est qualifié pour la demi-finale de la Coupe de Grèce en battant (3-1) Panetolikos aux prolongations. Kunde Malong était alors entré en jeu à la 76e minute.

James Léa-Siliki peine à Middlesbrough

Même son de cloche pour James Léa-Siliki à Middlesbrough (D2 Angleterre). En difficulté depuis son arrivée en été, Léa-Siliki est rentré de la CAN blessé. Disponible depuis mi-février, le milieu de terrain Camerounais n’a disputé que 45 minutes.

Martin Hongla en baisse de régime à Hellas Verone

Arrivé au Hellas Verone l’été dernier, le milieu de terrain Camerounais connaît également une disette. Avec seulement 10 matchs joué en club, Hongla est bien loin des standards que devraient lui garantir ses prouesses de la dernière CAN au Cameroun. Malheureusement, le milieu de terrain Camerounais n’a pas encore joué la moindre seconde depuis son retour en Italie.

Oum Gouet retrouve progressivement son statut à Malines

Plus présent sur le terrain que ses compatriotes, Samuel Oum Gouet paie également le prix de la CAN. Le jeune milieu défensif de 24 ans a vu son statut basculer de titulaire indiscutable à remplaçant. Ce n’est que face à Saint-Trond vendredi dernier que l’ex pensionnaire d’Apejes a intégré le onze de Malines en Belgique.

Malgré cet état des choses, tous sont présélectionnés par Rigobert Song pour la double confrontation cruciale face à l’Algérie. En concurrence avec des milieux de terrain plus utilisés dans leurs clubs -notamment Jeando Fuchs, Olivier Ntcham et Gaël Ondoua- cette inertie criarde peut être déterminante dans les choix définitifs du nouveau sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun.

 

 

2800

By RK14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *