La double confrontation contre l’Algérie pour la qualification au mondial 2022 approche à grands pas et Rigobert Song doit déjà faire face à l’absence de deux cadres des Lions Indomptables du Cameroun. 

En effet, Zambo Anguissa (Naples) et Nicolas Moumi Ngamaleu (Young Boys) ne répondront pas à leur convocation face à l’Algérie. Les deux Lions Indomptables se sont blessés en club le week-end dernier alors qu’ils disputaient leurs derniers matchs avant la trêve internationale.

Liste des 27 Lions Indomptables sélectionnés par Rigobert Song pour la double confrontation contre l'Algérie.

Opposé à l’Udinese, le Napoli décrochait une victoire précieuse (2-1) dans la course au titre en Serie A. Zambo Anguissa a assuré le relai au milieu de terrain durant toute la rencontre. Le milieu de terrain Camerounais a tout de même grimacé après une gêne à la cuisse en toute fin de match. Serait-ce la cause de son absence ? Pour l’heure, le club n’a fait aucune communication officielle sur la blessure qui empêche le Lion de rejoindre la tanière.

Pour ce qui est du cas Moumi Ngamaleu, les faits sont plus probants. L’attaquant des Young Boys est effectivement touché à la cheville, comme peuvent témoigner des images relayées par le joueur sur les réseaux sociaux. De plus, le club de Berne a produit un communiqué officiel.

En tout état de cause, Rigobert Song perd deux véritables atouts pour cette double confrontation cruciale. Quand on connaît la qualité des autres milieux de terrain convoqués, on peut se dire que l’absence de Zambo remplacé par Arnaud Djoum aura moins d’impact. En revanche, l’absence de Moumi Ngamaleu inquiète pour deux raisons. Premièrement, il a été remplacé non pas par un autre attaquant mais par Souaibou Marou (milieu de terrain de Coton Sport). Deuxièmement, Rigobert Song doit composer sans la percussion et la qualité de passe uniques de l’ailier droit patenté des Lions Indomptables. Entre autres faits d’arme, il est le meilleur passeur décisif (11) en sélection sous l’ère Conceiçao.

Ces imprévus sont clairement de nature à bouleverser les choix tactiques prévus par le nouveau banc des Lions Indomptables. Rigobert Song et son staff technique n’ont que trois jours pour les réajuster. Le peuple attend des résultats vendredi à Japoma et ne tiendra absolument pas compte de ces aléas fâcheux en cas de déroute. Voilà qui ajoute la pression à l’ancien capitaine glorieux de la sélection qu’il entraîne aujourd’hui.

 

2111

By RK14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *