Dans une correspondance datant du 27 mai dernier, l’Association des Clubs d’Elites du Cameroun (ACEC) a émis le souhait de voir sur pied dans les meilleurs délais, la création d’une nouvelle Ligue Professionnelle capable de gérer l’organisation des championnats de football du Cameroun. Cette requête n’a pas été du goût du Président de la FECAFOOT Samuel Eto’o qui n’a pas tardé à répondre.

 

Comme dans la plupart de ses correspondances, l’ACEC a accompagné sa requête de conditions faisant parfois office de chantage. Sans botter totalement en touche la préoccupation soulevée par l’ACEC, Samuel Eto’o a quand même tenu à préciser qu’il n’a pas d’ordre à recevoir de l’ACEC. S’appuyant sur les textes de l’institution dont il a la charge, l’ex-capitaine des lions indomptables a rappelé que seule la FECAFOOT a la compétence pour créer ou modifier les organes en charge de l’organisation du football camerounais.

 

 

678

By FN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.