Le Cameroun n’enchainera malheureusement pas une troisième qualification consécutive en coupe du monde féminine après sa défaite face au Portugal (2-1) lors des barrages intercontinentaux.

 

 

Le Portugal s’est montré conquérant dès la 2e minute. Jessica Silva sur corner, va trouver une de ses coéquipières dont la tête va échouer sur les montants de Cathy Biya. 20 minutes plus tard, les lionnes indomptables vont concéder le premier but de la partie sur coup franc. Le ballon va heurter le poteau gauche de la gardienne camerounaise et revenir dans les pieds de Diana Gomes qui n’a plus qu’à le pousser dans les buts vides.

À la 33′, le Portugal aurait pu être sanctionné d’un carton rouge sur un tacle dangereux d’Andreia Norton sur Colette Ndzana. Bibout et Ajara esseulées en attaque, peinent à se trouver et à se procurer des occasions franches. Les deux équipes vont rentrer au vestiaire avec un avantage net pour le Portugal.

De retour des vestiaires, le Cameroun revient avec de meilleures intentions. Gabriel Zabo fait entrer en jeu Aboudi Onguene à la place d’Eleane Bibout. Une seconde situation litigieuse non sanctionnée va de nouveau échapper à la vigilance de l’arbitre centrale. Jessica Silva marche volontairement sur la cheville de Monique Ngock. Les arbitres assistants dans la VAR Room estiment une fois de plus que cette action ne mérite pas de carton rouge direct.

Juste après l’heure de jeu, Meyong Charlène est contrainte de céder sa place suite à un choc à la cheville et sera remplacée par Ngo Mbeleck Geneviève. Au même moment, Gabriel Zabo va injecter Abam à la place d’Awona pour avoir plus de présence en attaque. Un choix payant puisqu’Abam va inscrire un but à la 84′ malheureusement refusé pour hors-jeu. 5 minutes plus tard Nchout Ajara va libérer ses coéquipières en égalisant d’une superbe frappe croisée.

 

L’équipe du Cameroun célébrant le but de l’égalisation.
L’équipe du Cameroun célébrant le but de l’égalisation.

 

À ce moment les lionnes indomptables pensent avoir fait le plus dur. Mais dans les dernières minutes du temps additionnel, Estelle Johnson est coupable d’une main dans sa propre surface. Carole Costa va se charger de transformer le penalty qui va sceller définitivement la qualification du Portugal pour la phase finale de la coupe du monde FIFA 2023.

 

2426

By FN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *