Mardi dernier, le Président du Réseau Parlementaire pour le Sport  l’Honorable Cabral Libii a effectué une visite d’inspection des travaux sur le site du Complexe Sportif d’Olembe. Celle-ci intervient à la suite de la polémique née lors du match Cameroun – Malawi qui s’est déroulé dans ladite enceinte, au sujet de l’interdiction d’accès à la presse privée et aux spectateurs. 

l’Honorable Cabral Libii au centre lors de son passage au Complexe Sportif d’Olembe.

 

Si l’espoir de mettre le stade Paul Biya à la disposition de la Confédération Africaine de Football le 30 novembre prochain reste vivant, il est désormais clair que les camerounais ne verront pas le complexe sportif dans son entièreté livré avant la CAN Total Energies 2021. Il faudra patienter au minimum jusqu’en fin d’année 2022 pour profiter du centre commercial de plus de 1500m2, du mini palais des sports, du dôme pour sports de combat, d’un court de tennis et des piscines olympiques.

Au rayon des déceptions enregistrées l’absence confirmée des responsables de Magil Construction partis en vacances. L’entreprise canadienne en charge de la construction du complexe aurait décidé selon les informations recueillies d’arrêter les travaux tant qu’elle n’entre pas en possession de la somme de 21 milliards sur les 55 milliards mis à la disposition de l’Etat du Cameroun par le truchement de la Standard Chartered Bank de Londres. Une absence sur le site qui prolonge les arriérés de salaire des sous-traitants qui ont dans leur majorité jeté l’éponge et libéré les lieux.

 

La rencontre Cameroun – Malawi rafistolée

A deux jours de la rencontre comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022, Magil Construction a fait savoir à l’Etat du Cameroun que le match ne pouvait plus se jouer au Complexe Sportif d’Olembe. Les autorités gouvernementales ont néanmoins maintenu la rencontre dans l’enceinte sportive et ont pu compter sur la fibre patriotique d’un sous-traitant camerounais qui a mobilisé 197 ouvriers pour que le match puisse se dérouler sur le stade Paul Biya.

Au terme de cette visite, le député de la nation n’a pas caché son inquiétude:

Connaissant nos dirigeants, il était souhaitable que la construction du complexe s’achève avant la CAN. Une fois que la CAN se sera jouée et que nous serons passés à autre chose, qu’est ce qu’ils vont faire des 29 milliards restants.

1417

By FN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *